Bref historique du pourquoi de la création du Centre La Tienda d’ici à Compostelle inc. Le début d’une longue histoire !

L’histoire commence avec le sentiment que partir marcher sur les chemins de Compostelle exige une préparation minimale ou maximale, selon votre degré de compréhension des actions bien faites !

Dans mon cas, « du  temps », j’en ai consacré dans la préparation de mon premier voyage sur les chemins de Compostelle en 2008.

Une fois la décision bien prise et que la préparation matérielle s’avérait une nécessité, je ne comprenais pas pourquoi je devais tant prendre ma voiture pour chercher l’équipement approprié à un voyage où j’allais « marcher » !

  • Tant de temps à magasiner et finir si lourdement chargée !

texte-intro-statueIncroyable le temps que j’ai alloué pour magasiner dans divers lieux où les gens qui te répondent n’ont pas nécessairement la mission ni la passion de notre projet en tant que tel.

Dans les magasins de grandes surfaces, on s’attend d’être servi par quelqu’un qui connaît le côté technique de la marchandise, ça va de soit et c’est parfait !  Par contre, c’est le type de voyage si particulier qu’est « Compostelle » qui n’est pas toujours mis en contexte, nous laissant sur le doute que nos besoins, (inquiétudes, questions logistiques, itinéraire, hébergements, transport, etc…)  ne sont pas nécessairement et totalement bien compris !

J’habitais la rive-sud de Montréal à l’époque, pas de métro à proximité de chez moi, ou autobus facilement accessibles pour aller aux centres commerciaux dans le but de m’équiper pour aller — MARCHER !

Aussi, avec le fait de me déplacer aux quatre coins du Québec, (dans mon cas; Québec (ville), Gatineau, Montréal (centre-ville, rive sud, rive nord)…) j’avais l’impression de faire un vrai rallye automobile !  Tant d’essence et tant de temps sur les routes pour chercher le meilleur produit, la meilleure réponse !

Je n’étais pas confortable dans cette « émotion » sans mots.  Il me semblait que j’aurais dû mettre tout ce temps à la pratique d’aller marcher, plutôt que d’aller magasiner !

Refait donc surface un vieux souvenir du temps où j’avais entré ma fille à l’école primaire. On nous avait convoqués en tant que parents à venir chercher un simple sac de papier brun, dans lequel tous les articles scolaires sélectionnés par le professeur y avaient été déposés.

On m’avait déjà parlé de cette période épouvantable du « magasinage scolaire », et pourtant, cette première expérience avait été très concluante mentalement pour moi.

« Bonjour, je suis la maman de Patricia V. »

« En quelle année sera Patricia et avec quel professeur ? »

« Maternelle et avec mme YY »

« Bien, voici ses effets scolaires (sac de papier brun)… ça fera …xx $ »

« Wow… c’est simple comme ça!… merci ! »

« Merci à vous, et bonne année scolaire à votre fille et vous ! »  

Alors donc, quand je fais mon magasinage pour Compostelle avec ma liste d’articles suggérés par plein de sites Internet et associations d’amis Jacquaires du monde entier, (vive Internet ou malheur Internet, dépend du temps accordé à vos recherches encore une fois car vous savez, avec Internet on trouve tout… ce que l’on ne cherchait pas !!!)  Bref… je me disais que ça serait tellement agréable d’avoir un « professeur du primaire » une sorte de mentor, pour notre première expérience de voyage de randonnée longue durée afin de nous accompagner dans cette préparation !  Une deuxième « émotion » sans mots vibrait à l’intérieur de moi.

D’autant plus que j’avais tellement le sentiment que si je disais au vendeur que je partais marcher Compostelle, qu’il me regarderait en « sous-entendant » que j’avais un problème à régler !  C’est fou ce que l’on peut s’imaginer quand on n’est pas en contrôle de connaissance.

Évidemment, avec une balance bien en évidence dans ma cuisine car la phobie du poids est omniprésente dans la préparation de Compostelle, je me retrouve à dépenser une somme phénoménale d’argent pour des articles voués à l’étape finale du .. « Bon, combien ça pèse tout ça ? », combiné avec la mentalité judéo-chrétienne que :  « Té capable, c’est un peu lourd mais…, plus tu souffres, mieux tu seras comme personne » !

Anecdote:  Vous avez vu le film Wild ?….   C’est presqu’un copier-coller de la grosseur de mon sac à dos  qui faisait 50 litres + !  Le « té capable » pesait 27 livres une fois rendu à mon premier pas sur les chemins de Compostelle lors de mon départ du Mont St-Michel (France) !  Impossible d’avancer ! Impossible d’y trouver la joie de marcher avec un tel poids ! Je me demande alors qui a bien pu dire que marcher sur ces chemins était « magique » !

Il ne faut surtout pas oublier bien sûr que Compostelle équivaut à ce moment là pour moi, et surtout pour ma famille qui s’inquiète de ma santé précaire à cette époque, (fin d’une invalidité de 2 années suite à l’ablation de ma glande tyroïde), à cette peur bien imprégnée de partir sur ces chemins, vous savez l’image de la « possibilité » de se perdre dans les champs, et qui sait…  mourir de soif et de faim !

Souvent, les images publiées des chemins de Compostelle sont de grands sentiers où en arrière plan de la photo, il y a le « rien » !   Donc, le choix du sac à dos doit convenir pour tous les « au cas que… » bien organisés !

De ces souvenirs est donc née la mission du reste de ma vie !

MISSION du Centre La Tienda d’ici à Compostelle :

Le Centre La Tienda d’ici à Compostelle est une entreprise Québécoise unique sensibilisant aux bienfaits de la marche et de la consommation intelligente de produits de randonnée pédestre, le tout en offrant un service personnalisé à la préparation de voyages de courte ou longue durée dont les chemins de Saint-Jacques de Compostelle font partie !

Mission motivée par la maxime avec laquelle j’ai marché 1400km pendant 4 mois en 2008:

« On part d’abord avec l’utile, puis on garde le nécessaire.  Au fil du temps on ne garde plus que l’essentiel et c’est largement suffisant ! »

Tous les articles de la liste que propose le Centre La Tienda d’ici à Compostelle se retrouvent dans son « Espace Boutique », à l’exception des chaussures pour lequel nous développons pour vous des références avec des spécialistes!

Un seul endroit à faire, pas mille lieux où on recommence toujours à raconter nos besoins face à notre projet, un lieu où l’humain est mis en évidence, où on a la possibilité de repartir non pas avec un sac de papier, mais avec un sac à dos ne contenant que « l’essentiel » et surtout…  la tête et le cœur en paix !

Évidemment, tous ne repartent pas le sac rempli en une fois, mais savent qu’ils auront un suivi personnalisé dans la réalisation de leur rêve !

On a l’expertise, la balance et on sait ce qui est essentiel et ce qui ne l’est pas et en plus on a votre projet vraiment à cœur.  De là est également né le service personnalisé de la préparation finale de votre sac à dos, avec des conseillers qui n’attendent que de vous aider !

Jamais l’espace boutique du Centre La Tienda ne deviendra un magasin de grande surface.  Notre travail à l’interne c’est « magasiner et créer pour vous » les meilleurs articles au meilleur prix possible, tout en respectant la mission de l’entreprise qui contribue à la consommation intelligente de produits de haute qualité.

Des équipes pour vous servir !

L’équipe de conseillers travaille au Centre La Tienda car ils ont à coeur la réalisation sincère de votre projet!  L’équipe du comptoir café travaille pour vous offrir des repas santé, dans la simplicité du goût parfait ! L’équipe à l’administration est à l’affut de toute information pertinente afin de vous tenir le plus informés possible.

Centre La Tienda d’ici à Compostelle,
c’est mettre en marche l’humain,
pour une santé globale meilleure,
pour un monde meilleur !

Voilà, ce n’est qu’un début de l’histoire du:  « Quand on sait le pourquoi, on trouve le comment! »

Aujourd’hui, je dédie entièrement ma carrière dans le développement de cette entreprise Québécoise
connue de plus en plus sur une échelle internationale!

Merci à vous,  par ce que VOUS ÊTES,
le sens de notre chemin de vie!
Le Centre La Tienda d’ici à Compostelle !

Anne St-Hilaire, présidente fondatrice