Révélations de Saint-Jacques de Compostelle | Luc G. Brunette

«Sur le Chemin, sois pèlerin. Si tu n’y parviens pas, abandonne ton ego, cesse dêtre celui que tu crois être, et alors tu deviendras pèlerin.» Voici une des révélations de ce chemin mythique.

Chaque année, des milliers de personnes marchent vers Santiago de Compostella en quête de réponses, de renouveau spirituel et de rencontres enrichissantes avec les autres et surtout avec soi-même. Espérant quune étincelle fera jaillir la lumière, éloigner les ténèbres et dissiper le brouillard de lesprit. Lauteur a connu sur ce chemin cet instant à partir duquel tout peut devenir possible.

À son retour, il réalise quaprès avoir «fait le Chemin», le Chemin continue à se faire en lui.

Dans cet ouvrage magnifiquement illustré, il nous partage le résultat de lectures, de rencontres et de réflexions. Il nous offre sa vision de ce quest être pèlerin sur le Chemin de Compostelle et dans la vie.

On ne revient jamais de Compostelle! | Rhéal Sabourin

Natif de Sturgeon Falls, en Ontario, Rhéal Sabourin a fait ses études secondaires à l’Académie De-La-Salle à Ottawa puis ses études postsecondaires à l’Université d’Ottawa. Il a consacré sa vie professionnelle auprès de la jeunesse franco-ontarienne en tant qu’enseignant et directeur d’école pendant plus de 34 années. Membre de l’Institut canadien-français d’Ottawa et fondateur d’un Cercle de lecture, il organise chaque année depuis 2005 des rencontres mensuelles d’auteurs de la région. Il est membre de l’association Du Québec à Compostelle depuis 2005. En septembre 2006, il entreprend le mythique Chemin de Compostelle, de Saint-Jean- Pied-de-Port à Saint-Jacques-de-Compostelle. ’

« Est-ce à dire que tout ce que je viens de vivre n’est qu’un rêve, un long rêve commencé le 30 août, en sommeillant dans l’avion et dont je me réveille maintenant quelque 40 jours plus tard ? Est-ce à dire que l’expérience, l’amitié, la fraternité, l’e˜ffort, la prière, la sueur, la fatigue, l’entraide, le soleil écrasant du midi, la lune endormie du matin, le ciel étoilé de la nuit, la pluie, les longues montées, les descentes di™fficiles, les peurs, les sentiers rocailleux, la solitude… que tout cela ne serait qu’une illusion ? Et la Croix de fer, El Cebreiro, Najera, Azofra, Eunate… et les vaches et les taureaux, et les chiens et les moutons… et les repas du pèlerin et le vin, et les fontaines d’Irache… tout cela ne serait pas réel ? Pourquoi douter de tout cela ? Comment l’oublier ? »

Le serment de Compostelle, de Bayeux à Saint-Jacques | Brigite Piedfert

La vie d’Arnaud de Creully bascule en ce printemps 1134, quand, en regagnant son village, il aperçoit l’incendie ravageant la masure de sa mère qu’il est impuissant à tirer des flammes. Persuadé que l’insouciance de sa jeunesse est la seule responsable de sa mort, il fait voeu de silence et s’engage à accomplir le pèlerinage de Bayeux jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle afin d’y obtenir le pardon de sa faute.
Accompagné de Morel, son ami d’enfance, et de singuliers pèlerins compagnons de route, les étapes de son parcours seront émaillées d’aventures parfois émouvantes ou drôles et toujours pittoresques. Tout au long du chemin, il fera d’étranges rencontres dont une, celle de la douce Sabah, qui risquera de compromettre son engagement et « le Serment de Compostelle ». Mais son pèlerinage accompli, reviendra-t-il finalement en Normandie, libéré de son lourd fardeau ?

  • Date de parution : 15/01/2016
  • Editeur : Ouest-France
  • ISBN : 978-2-7373-6912-4

L’aventure d’une femme riche et célèbre | Marie-Élaine Girard

La découverte de soi sur le Chemin de Compostelle

Témoignage d’une femme inconnue, et sans le sous, sur le chemin de Compostelle.

Après de nombreuses lectures traitant de la quête du bonheur, lasse de laisser le pouvoir aux autres qui lui dictaient quoi dire, faire ou penser, Marie-Élaine Girard décide d’écouter la voix de son âme pour parvenir à vivre pleinement sa vie: celle de parcourir le Chemin de Compostelle.

Mais comment atteindre son but et s’abandonner à une si grande aventure lorsque le manque de confiance en soi, la dépendance affective et les peurs sont omniprésentes? Comment partir trois mois toute seule, en laissant derrière soi amoureux, enfants, petits-enfants, amis et travail?

C’est en 2012, le sac sur le dos, que Marie-Élaine Girard a décidé de franchir le pas pour réaliser son rêve.

Elle nous livre ici son aventure, emprunte d’émotions et de sagesse !

LES ÉDITIONS DU CRAM

Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle | Alexandra De Lassus

Les premières questions qui viennent, lorsqu’on pense à partir sur les chemins de St-Jacques-de-Compostelle, sont d’abord techniques : Où et quand partir ? Quelle distance parcourir ? Que mettre dans son sac à dos ? Rapidement, surgissent aussi toutes les interrogations annexes : Comment identifier un ronfleur ? Puis-je rencontrer l’amour malgré la sueur ? Le bronzage de nuque est-il cool ? À la question la plus concrète ou la plus absurde, le guide Les Chemins de Compostelle donne les réponses indispensables à l’apprenti-pèlerin. Avec des quiz, des témoignages et des astuces, découvrez les dessous d’un chemin mythique qui attire les marcheurs du monde entier. Préparez-vous à l’aventure !

Éditions Guides Du Chene

Atlas des chemins de Compostelle | Patrick Mérienne

Un atlas qui regroupe les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France, en Espagne et au Portugal, avec les itinéraires, les chemins secondaires historiques, les sentiers de liaisons, les voies pédestres thématiques, ainsi que les localisations de sites historiques, culturels ou touristiques.

Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.205 Kg
Dimensions : 19,5 cm × 25,7 cm × 0,5 cm

Le Pays Carcassonnais… à pied : 32 promenades & randonnées

Avec en son coeur l’impressionnante Cité médiévale de Carcassonne, irrigué d’ouest en est par le canal du Midi, deux sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, le Pays Carcassonnais offre mille visages aux amateurs de randonnée. Des châtaigneraies de la Montagne noire, premier contrefort du Massif central, au Signal d’Alaric qui domine la plaine de l’Aude et les Corbières, le randonneur chemine entre vent d’est et vent d’ouest au coeur d’un pays chargé d’Histoire. Châteaux vertigineux ou paisibles abbayes, garrigues odorantes ou coteaux viticoles, parcourir le Pays Carcassonnais c’est aussi aller à la rencontre des « Gens d’ici », de ceux qui font et refont l’Histoire autour d’une dégustation de vin, de miel, de truffe, de tout ce qui fait la saveur de l’Aude, Pays Cathare.

Guide Secret de Compostelle | par Olivier Mignon

Une découverte insolite des chemins de Compostelle avec les lieux insolites et les légendes et miracles qui s’y rapportent. Le guide est façonné à l’ancienne : couverture cartonnée, papier ivoire ; une riche iconographie composée de gravures et de tableaux.

L’ouvrage permet de découvrir l’histoire surprenante de l’apôtre Jacques et de sa tombe. Il permet de suivre les principaux chemins qui sillonnent la France et l’Espagne à la rencontre des grands sanctuaires jalonnant le parcours, mais aussi des lieux méconnus, insolites ou disparus prévus pour l’accueil et la dévotion des Jacquets. Lire les histoires, les légendes et les miracles survenus le long de la route ou encore les récits des pèlerins qui, confrontés aux passeurs, coquillards et autres écorcheurs, témoignent de leurs peines pour rejoindre le «champ de l’étoile».

Le Vestibule des causes perdues | Manon Moreau

C’est l’histoire de Mara, de Robert, de Sept Lieues, d’Henrique, de Bruce, de Clotilde, de cet homme qu’on appelle Le Breton, de Flora et d’Árpád. Un retraité, un joueur de guitare, un cow-boy, un exégète de Claude Simon, une brunette maigrichonne, un taiseux, une grande bourgeoise fatiguée, un gars que la vie un jour a pris pour un punching-ball. 

L’histoire de gens qui n’avaient aucune chance de se croiser, mais qui tous, un jour, enfilent de grosses chaussures, un sac à dos et mettent le cap vers les confins de l’Espagne, le bout du monde, la fin de l’Europe : Saint-Jacques-de-Compostelle. Sans se douter que ce chemin emporte ceux qui l’arpentent bien plus loin que ce qu’ils pouvaient imaginer …

«Un roman drôle et émouvant qui donne envie de boucler son sac.» Pèlerin Magazine

Prochain arrêt, Compostelle | Premier film créé par le Centre La Tienda – Vendredi 2 décembre à 19h00 – Complet | Supplémentaire à venir

finisterre

Vibrez au cœur d’un voyage inspirant !

film-credentialfilm-baggageVenez découvrir le plaisir de voyager sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, où ce type de voyage signifie beauté, liberté, légèreté et encore plus. 

 

 


Assistez à la présentation du film,
le 2 décembre 2016 à 19h00


Laissez-vous tenter par des histoires remplies de sens et de témoignages inspirants. Une soirée inoubliable vous attend.
Réservez tôt !


Prochain arrêt, Compostelle !

Bande annonce de 2,5 mn :

 


Film HD d’une durée de 1 H 10 – créé par le Centre La Tienda lors du voyage de groupe sur le chemin Portugais à l’automne 2015,  par Crescou productions.  Remarquable réalisation.   Images et montage par Andrea Crespo.


film-le-groupe

Heure: 19h00
Lieu: Centre La Tienda, d’ici à Compostelle
Présentation de l’accompagnatrice :
Anne St-Hilaire 

Coût: 8$ + taxes

par téléphone au 514-419-3219 ou

courriel: info@centrelatienda.com

 

Compostelle – Recettes du chemin

par Anne-Marie Minvielle, Sophie Brissaud, François Desgrandchamps

Le chemin de Saint-Jacques de Compostelle constitue une aventure qui réunit toujours plus de marcheurs. Beaucoup de livres évoquent ce fameux chemin, mais aucun sous cet angle : une balade inédite entre pèlerinage et étapes gourmandes, d’après les traditions gastronomiques des terroirs traversés. Cet ouvrage vous propose de suivre 25 grandes étapes du Chemin, à la fois parcours spirituel, touristique et gastronomique sur la voie la plus fréquentée, celle qui part du Puy-en-Velay jusqu’à Compostelle, en Espagne.

Vous y découvrirez une cinquantaine de recettes locales, des éclairages historiques et culturels, des citations littéraires et spirituelles, qui ponctuent ce très beau reportage photos. Une célébration tant des paysages que des produits gourmands dont beaucoup ont été implantés par les moines des abbayes.

Le chemin de Compostelle | Musique de Paul Baraka

Le chemin de Compostelle

Vers 810, à l’extrémité occidentale de la péninsule ibérique, un tombeau est identifié comme celui de l’apôtre Jacques, disciple de Jésus.

De cette mystérieuse découverte à aujourd’hui le pèlerinage a traversé l’histoire, la religion, les politiques et les vies des millions de personnes qui ont parcouru le chemin.

LE CHEMIN DE COMPOSTELLE est le compagnon sonore vers notre chemin intérieur.

Le chemin de notre vie n’est pas une ligne droite mais une découverte constante et un parcours vers le pardon et la paix. Un voyage nouveau et inoubliable vers soi.

Musique spirituelle. 

Musique inspirée par le pèlerinage du chemin de Compostelle. Un voyage nouveau et inoubliable vers soi.


Pour écouter des extraits

Journal de Mirabel à Compostelle | Johanne Lavoie

De Mirabel à Compostelle, c’est l’histoire d’une fille de 46 ans, de Mirabel au Québec qui ne savait pas du tout dans quoi elle s’embarquait. Une fille impulsive qui fait des choses sans trop savoir pourquoi et chaque fois ça me permet de vivre des expériences extraordinaires.

Je suis conseillère en voyages et à 44 ans je suis retournée aux études pour faire une certification comme Coach en Programmation Neuro Linguistique. J’accompagne les gens vers la réalisation de leurs objectifs. Près d’un an avant la fin de ma formation, l’idée de faire le chemin de Compostelle est venue me hanter. Et comme je suis impulsive, je me suis dit que c’était le moment d’entreprendre ce périple avant de commencer mon nouveau travail. Sans trop savoir pourquoi c’était un appel et j’avais envie de  l’écouter.


À propos de l’auteure…

Johanne Lavoie est une femme de cœur qui se passionne pour l’être humain. Elle se spécialise en résolution de problème depuis plus de 25 ans, Sa mission est d’accompagner les gens vers leur propre réussite pour vivre heureux au quotidien.

Cette conférencière, Coach et auteure est une aventurière dans l’âme, sa passion pour le voyage lui a permis d’évoluer à travers différentes cultures.

www.JohanneLavoieCoach.com

Journal d’un pèlerin moderne | Denis LeBlanc

Récit d’un précurseur québécois sur les chemins de Compostelle


Les Presses de l’Université Laval et le Centre La Tienda d’ici à Compostelle sont heureux de vous convier au lancement de cet ouvrage peu ordinaire.

De mai à juillet 1995, alors que ces parcours étaient à peu près inconnus au Québec, un policier de 47 ans fraîchement retraité de la Sûreté du Québec marche 1 800 km sur les chemins de Compostelle, entre Paris et Fisterra. Son pèlerinage reçoit une solide couverture médiatique et fait l’objet de nombreuses conférences. En cours de route, il imagine un trajet «à la Compostelle» entre Montréal et Québec qui deviendra le Chemin des Sanctuaires, le premier chemin québécois de marche pèlerine. Les temps étaient mûrs et son périple inspirera la plupart des pionniers qui partiront du Québec vers Compostelle à la fin des années 1990. Pouvoir enfin facilement avoir accès, 20 ans après son écriture, au récit passionnant des motivations, des rencontres et du parcours de ce précurseur rappellera nombre de souvenirs à plusieurs et en inspirera certainement beaucoup d’autres.


À propos de l’auteur…

denis-leblancDenis LeBlanc est né à Arvida, au Québec. Après avoir fait des études en électronique, il fait carrière à la Sûreté du Québec pendant 25 ans. Durant cette période, il s’initie sérieusement au mysticisme, à l’ésotérisme et à l’histoire médiévale. En 1985, il commence à préparer le pèlerinage qu’il réalisera 10 ans plus tard. Il se consacre depuis à expérimenter la mystique des Amérindiens du Québec et, tout particulièrement, celle des indiens Shuar d’Équateur.

 

A Way, The Story of a Long Walk | Jenna Smith

But why? Why would a young urbanite leave the comforts of home and walk 65 days through rain and hail and scorching sun? So begins A Way, the recounting of a young woman’s pilgrimage along the Camino di Santiago from France through Spain, with nothing more than the bag on her back and her husband by her side. It tells of the people met (the quirky ones, the lost ones, the kind and unforgettable ones), the physical discomforts endured (and oh, how many there were) and of the road travelled (all 1065 miles of it). It reveals how a sacred pilgrimage can bring about the most unsacred of experiences. It is a memoir, intertwined with reflections from the walking and lessons learned on the road about time, about the body, and about community. But most of all, it’s a story. The story of a long walk.


About the author:
Jenna Smith was born and raised in Montreal. She holds a masters degree in theology from Université de Montréal and was awarded the Dean’s Prize for her thesis in 2011. She is the founding director of Innovation Youth, an inner city centre for teens and their families, offering education, life skills and community development services. When she’s not leaving a trail of cookbooks and yarn behind her, you can usually find her biking on her way to the community garden.

Le chemin portugais (via lusitana) | GÉRARD DU CAMINO

Édition 2016

En Chemin vers Compostelle (Le Chemin Portugais)

C’est pour savoir où je vais que je marche ». Jean Mourgues

Ce guide présente en détail le chemin portugais de Lisbonne à Compostelle (Caminho Central) via Santarém, Tomar, Coimbra, Porto, Barcelos, Tuy, Pontevedra et Padr6n . Ce chemin faisant en partie route commune avec le Caminho do Tejo aussi appelé Caminho de Fatima, vous trouverez dans cet ouvrage les informations concernant la variante par Fatima. Ce chemin au paysage très contrasté est découpé en 25 étapes totalisant 610 km.

Ce chemin surtout connu depuis Porto est pourtant parfaitement balisé depuis Lisbonne…
Vous suivrez la Via Lusitana via Tomar mais vous trouverez aussi dans ce guide une présentation de la variante via Fatima.
Après Porto, je vous proposerai de suivre le chemin passant par Barcelos, ville célèbre (entre autres) pour sa légende du coq (cela rappellera quelques bons
souvenirs aux pèlerins passés un jour par Santo Domingo de la Calzada…).
Suivre ce chemin offre de bien nombreux plaisirs !
– Vous cheminerez dans le calme en suivant des chemins parfaitement balisés,
– Vous découvrirez de magnifiques paysages,
– Vous rencontrerez des gens charmants parlant souvent français qui aimeront échanger avec vous à propos de votre chemin,
– Vous découvrirez les azulejos, magnifiques céramiques bleues omniprésentes sur les édifices religieux ou civils,
– Vous pourrez déguster de nombreuses spécialités à base de morue, de poulpe, de porc ou de volaille, sans oublier le célèbre Porto, le vinho verde ni les extraordinaires petits vins de pays (blanc ou rouge) ; tout cela à consommer avec modération bien sûr !


Gérard du Camino découvre le chemin de st Jacques en 1999. Ce premier chemin, il le fera à vélo au départ de Saint-Jean-Pied-de-Port. Il repart en 2000 en suivant le même chemin mais à pied cette fois. En 2001, il crée son site Internet : www.guides-cheminsdecompostelle.com. Il reprend la route en septembre 2002 pour rejoindre Compostelle en suivant le chemin de l’Intérieur dit camino de Bayona. Il retrouvera ce même chemin en 2004, 2005, 2006 et 2008 .

En 2004 il découvrit aussi le chemin portugais depuis Porto. Chemin qu’il retrouvra en 2006 depuis Lisbonne. En 2007, il parcourt le Chemin du Levant depuis Valencia. En 2009 , il suivit la Via de la Plata. En 2010, il repart pour suivre le Gamina del Norte.

En 2011, il découvre le Chemin de Madrid et retrouve le , chemin du Levant. En 2012, il retrouve le Chemin Intérieur et celui du , Portugal. En 2013 , il retrouve le Chemin de Madrid, la Via de la Plata et découv re le Gamina Primitivo. En 2014, il découvre le chemin de !’Hiver et retrouve le Chemin Côtier. En 2015, il suit le chemin des Anglais , de Ferrol à Santiago et de Santiago à Fisterra via Muxia et retrouve le chemin portugais pour écrire la présente édition

 

Mille fois à Compostelle – Pèlerins du Moyen Age

par Adeline Rucquoi

«Le Diable est allé mille fois à Compostelle», disaient certains prédicateurs parisiens au milieu du XIIIe siècle, inquiets de voir leurs ouailles entreprendre en si grand nombre le «saint volage» en Galice. Le trajet n’était pas toujours facile, il pouvait même être dangereux et il fallait se méfier des hommes plus que des loups ou des tempêtes. Mais des lieux et des histoires merveilleuses le scandaient, répétés à l’envi et maintes fois représentés, et des milliers d’hommes et de femmes, de tous âges, provenance et conditions sociales, y partirent à pied, à cheval ou en bateau.

Les traces de cette aventure sont encore visibles partout en Europe dans les chroniques, légendes, peintures, sculptures, églises, chapelles, confréries, ponts, hôpitaux, ports de départ ou d’arrivée. C’est à faire revivre le quotidien et l’imaginaire des pèlerins de tous horizons qui visitèrent le sanctuaire du «baron saint Jacques» que s’attache ce livre à partir de sources multiples et variées qui en montrent la richesse et la pérennité.

Les nouveaux chemins de Compostelle en terre d’Espagne

par Patrick Huchet & Yvon Boëlle

Voici qu’à côté du célébrissime  » Camino Francés  » se redessinent depuis peu, au travers de la péninsule Ibérique, ces anciennes voies pèlerines, attestées dès l’époque médiévale. Mais qui se souvient aujourd’hui que le premier  » chemin pèlerin  » fut celui d’Oviedo au  » campus stellae « , ce fameux  » champ de l’étoile « , où, selon la tradition, l’évêque d’Iria Flavia, Théodomire, découvrit le tombeau de l’apôtre (vers 815-830) ?

Née au IXe siècle, la voie d’Oviedo à la cité sainte de Santiago porte donc, à juste raison, le nom de  » Camino Primitivo « . Elle se parcourt aisément de nos jours, en deux semaines.

La  » Via de la Plata  » dessine toute la riche palette des provinces d’Hispanie Andalousie, Estrémadure, Castille, Galice et de leurs villes emblématiques : Séville, Mérida, Salamanque, Santiago…

Partant de Bayonne, le  » Chemin du Nord  » longe les rives du Pays basque, de la Cantabrie et des Asturies, ouvrant de larges horizons sur l’océan Atlantique…

Le  » Chemin du Levant « , lui, file depuis Valence, vers la Mancha et les fameux moulins de Don Quichotte, avant d’atteindre Tolède et Avila…

Quant au  » Chemin Portugais « … Patrick Huchet et Yvon Boëlle vous invitent à découvrir les mille et une merveilles de ces  » nouveaux  » chemins de Compostelle.

Partir et marcher vers Compostelle | Christian Castonguay

Il y avait plusieurs années que je souhaitais vivre l’expérience du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Longtemps, je me suis dit que marcher le chemin devait d’être un acte solitaire. Mes nombreuses randonnées me révélèrent que, même en groupe, on marche seul. Mon ami Marc a reçu à Noël 2014 un livre sur le camino de Santiago offert par l’un de ses gendres. Il m’appela le 27 décembre me demandant si j’ étais partant pour 2015. Sans hésitation, je lui répondis un oui sonore! Il ne restait qu’à trouver le moment dans l’année.


L’auteur…

Né à Vaudreuil en 1953, l’auteur a grandi à Salaberry-de-Valleyfield. Économiste de formation, il a complété un MBA et a travaillé pour l’essentiel de sa carrière au sein d’une grande entreprise dans le secteur sidérurgique au sein du groupe marketing et ventes.

À sa retraite depuis 2011, l’auteur se passionne de la politique amércaine et de l’histoire contemporaine. Il pratique régulièrement la marche et adore explorer les sentiers de raquette en montagne de même que le ski de fond. 

Marcher vers Compostelle a été une expérience forte et enrichissante.


Les Voix de Compostelle | Antoine DE BAECQUE


De saint Augustin à Jean-Christophe Rufin, d’Aymery Picaud à Alix de Saint-André en passant par Shirley McLaine et Garcia Lorca, 60 textes réunis pour un livre incontournable, guide de randonnée en même temps que pèlerinage littéraire et spirituel.


Ils sont des milliers, chaque année depuis le Moyen Age, à répondre à l’appel de Compostelle. Et chaque année depuis le Moyen Age, il s’en trouve un ou deux pour raconter, étonnés d’avoir eu le courage d’aller jusqu’au bout, anxieux de transmettre les secrets du Chemin et leur découverte du grand mystère de saint Jacques. Leurs voix sont pleines de poésie, parfois de souffrance, ou bien d’humour, d’autodérision ou de sagesse. Antoine de Baecque les a réunies pour qu’elles composent, toutes ensemble, un guide historique, pratique et spirituel destiné à tous les amateurs de randonnée, pèlerins d’un jour ou d’un mois.

720 pages

Compostelle – Carnet de route d’un pèlerin et son abécédaire de Chemin

édition revue et augmentée

Luc Adrian

Dans un style plein d’humour, Luc Adrian fait le récit de son pèlerinage de Saint-Jean-Pied-de-Port à Saint-Jacques, et donne de nombreux conseils pratiques mis à jour pour cette nouvelle édition. Un guide précieux pour les futurs pèlerins. Chaque année, les chemins de Compostelle attirent des milliers de pèlerins. L’auteur est l’un deux. Luc Adrian a repris le bâton de pèlerin qu’il avait abandonné à la suite de son parcours de Sainte-Anne-d’Auray à Lourdes (Foi dite en passant) pour continuer son périple par le mythique Camino francés, de Saint-Jean-Pied-de-Port, au pied des Pyrénées, à Saint-Jacques. Son carnet de route mêle avec brio des croquis savoureux de pèlerins, des réflexions nourries de ses lectures et un humour où l’autodérision le dispute aux situations cocasses. Sa plume alerte est relayée par celle d’un témoin de premier ordre : son petit orteil, Rikiki Gnomon. Ce fidèle compagnon jette un regard très différent sur le monde, les gens et son maître, qu’il rappelle souvent à plus d’humilité… Grâce à lui, nous découvrons que la sagesse n’est pas toujours là où l’on croit. Véritable guide spirituel, ce livre propose aussi un  » Abécédaire du petit jacquaire  » qui offre des conseils pratiques sur la manière de préparer et d’effectuer ce pèlerinage.

Sommaire:

  • LE COR (AU PIED) DE RONCEVAUX (SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT – RONCEVAUX)
  • BAIN DE BOUE A LARRASOANA (RONCEVAUX – PAMPELUNE)
  • ASTERIX CONTRE LES MOULINS A VENT (PAMPELUNE – PUENTE LA REINA)
  • LE CLOITRE AUX ETOILES (PUENTE LA REINA – ESTELLA)
  • DU PINARD POUR EL PANARD (ESTELLA – VIANA)
  • JESUS DE NAVARRETE (VIANA – NAVARRETE)
  • LES PETITES POULES DE LA CALZADA (NAVARRETE – SANTO DOMINGO)
  • POUR TOUT L’OR DE BELORADO (SANTO DOMINGO – SAN JUAN DE ORTEGA)
  • LE BUG DE BURGOS (SAN JUAN DE ORTEGA – BURGOS)

L’AUTEUR

Luc Adrian, journaliste à Famille chrétienne, est l’auteur, aux Presses de la Renaissance, de Foi dite en passant, Des fleurs en enfer (mention spéciale du Grand Prix catholique de littérature), 365 méditations sur les chemins de Compostelle et 365 méditations sur les chemins de la Bretagne sacrée.

Miam Miam Dodo – Saint-Jacques de Compostelle | 2016

Chemin de Compostelle du Puy-en-Velay à Saint-Jean-Pied-de-Port

Les topo-guides existants, s’ils possèdent une partie historique et descriptive très bien documentée, sont toujours en retard par rapport à l’infrastructure du chemin, et donnent peu de détails sur le prix des hébergements. D’autre part, ils ne donnent la plupart du temps que les services situés sur le chemin lui-même.

Cet ouvrage regroupe l’ensemble des intervenants offrant accueil, hébergement, ravitaillement et autres services sur le chemin entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Santiago, sous un poids calculé au plus juste (on essaie de rester tout près des 200 g en pages utiles).

Chaque service est détaillé au niveau des possibilités et des tarifs. Ces précisions éviteront au randonneur de perdre du temps en se présentant à la porte des hôtelleries dont les tarifs ne sont pas en accord avec son budget.

Dans le miam-miam-dodo, nous avons également indiqué d’autres hébergements ou services, situés à quelque distance du chemin (5 km maximum), quand ceux-ci présentent un intérêt particulier pour le pèlerin. Ainsi le cycliste, pour lequel cinq kilomètres sont peu de choses, ou encore le marcheur prévoyant, pourront faire un léger détour pour se diriger vers l’hébergement de leur choix.
Ami pèlerin, bon voyage !

Format : 21 x 13.5 cm ; 240g ; cartes et illustrations en couleur ; broché.

Édition 2016

Compostelle pour les nuls | Olivier Cébe, Philippe Lemonnier

Au seuil de ce nouveau millénaire, «Compostelle» est devenu un sujet d’actualité, pour ne pas dire un phénomène de société. Saint Jacques, son lointain tombeau galicien et les chemins qui y mènent ne laissent pas indifférents nos contemporains… ni les auteurs de ce Compostelle pour les Nuls, qui, ne dédaignant pas passer de la poussière des «grimoires» à celle des chemins (et vice versa), font ici un point exhaustif sur les connaissances actuelles de ce vaste – et parfois controversé – sujet, et répondent aux multiples interrogations qu’il suscite.

De l’histoire du pèlerinage au choix du matériel nécessaire à chaque pèlerin, en passant par les lieux remarquables et les chemins – dont certains sont délaissés par les marcheurs -, ce Compostelle pour les Nuls deviendra vite le compagnon indispensable pour tous ceux qui veulent préparer leur marche dans les meilleures conditions et profiter pleinement de leur pérégrination.

Dis maman, c’est encore loin Compostelle ? par Céline Anaya Gautier


LIVRE DISPONIBLE À LA BOUTIQUE


Pour devenir un petit homme, Santiago, 7 ans, décide de marcher jusqu’à Compostelle avec sa mère, Céline. Une aventure hors des sentiers battus, racontée avec verve, légèreté et profondeur. 1 200 kilomètres d’émotion et d’éclats de rire.

© Céline Anaya Gautier

© Céline Anaya Gautier

Depuis toujours, Céline, Franco-Péruvienne, répète à son fils Santiago qu’il est un jeune guerrier des Andes, descendant direct des Quechuas, et qu’il devra un jour choisir un rite initiatique pour devenir un petit homme.

À 7 ans, Santiago déclare : «Maman, je veux aller sur mon chemin, le chemin de Santiago de Compostela. Je te promets que même si j’ai mal aux pieds, j’irai jusqu’au bout !»

C’est ainsi que le 22 juin 2014 débute leur périple de 1 200 km vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Le fils apprend que sa mère ne sait pas tout, et la mère découvre un fils qui grandit trop vite.
Sur leur chemin, ils croisent des personnages hauts en couleur : Pierre et son taureau, l’alchimiste de la forêt de Castelnau, Jacques le beau géant aux yeux turquoise, P’tit Louis, les anges du Camino et bien d’autres… Entre jeux, rencontres inoubliables, larmes, bouderies, expériences spirituelles, disputes et fous rires, Santiago s’émerveille de la vie et réenchante le vaste monde.

Céline Anaya Gautier est photographe indépendante et travaille notamment pour Courrier International, Le Figaro Magazine, Le Monde, The New York Times. Elle a publié plusieurs beaux livres dont Coeur de femmes (2005) et Esclaves au paradis (2007).



Extrait du livre :

Après le dîner, le fils du patron qui a une dizaine d’années joue dehors avec un ballon de foot. Santiago veut y aller, mais il a honte.
– Chéri, tu viens de traverser le sud de la France, les Pyrénées, tu es un champion, tu ne dois avoir honte de rien. Va jouer.
– Non, ça va aller, maman.
– Mais ce n’est pas vrai ! Je rêve, là… Ça ne sert à rien de faire ton passage de petit homme et de marcher autant de kilomètres si tu n’es pas capable de dépasser ta timidité. Tu dois oser dans la vie sinon tu passeras à côté de plein de belles choses. Par exemple, si je n’avais pas osé demander à l’hôtesse dans l’avion la permission pour que tu ailles dans le cockpit, tu n’aurais jamais connu ça et tu serais passé à côté. Moi aussi je me suis dit que je pouvais me faire rabrouer. Santiago trifouille dans son assiette. Je vois bien qu’il n’a qu’une envie c’est d’y aller mais je ne sais pas ce qui le retient. Ça m’agace profondément qu’il n’ose pas.
– Bon, écoute, Sénèque disait : « Ce n’est pas parce que c’est difficile qu’on n’ose pas, c’est parce qu’on n’ose pas que tout devient difficile. »
– Qu’est-ce qu’il en sait, Sénèque ? Il n’était peut-être pas timide lui. Et d’abord, c’est qui celui-là ?
– Aucune importance maintenant. Bon d’accord, c’était un philosophe espagnol qui a vécu il y a très longtemps, avant Jésus je crois. Eh oui, tu as raison, peutêtre qu’il n’était pas timide mais l’important c’est qu’il te donne une clé précieuse pour ouvrir une porte dans ta vie. Celle de la timidité. Je sais que tu es timide mais ce n’est pas une tare, c’est juste un combat que tu dois mener contre toi-même. Je t’ai déjà expliqué que, dans ta vie, tu seras toujours ton plus grand frein. Le plus dur, c’est d’identifier ses peurs et de les affronter. Nous sommes sur le chemin de Compostelle et aussi banale que puisse paraître cette épreuve d’aller jouer au ballon avec un petit garçon, pour toi elle est importante parce qu’elle crée une souffrance en toi. Celle de ne pas vivre un moment sympa par peur d’être rejeté ou jugé. D’ailleurs, ce sera une de tes épreuves sur le Chemin pour réussir ton passage, alors plus vite tu te feras violence pour résoudre ce problème, plus vite on pourra passer à autre chose.
– Maman, tu dis n’importe quoi, je n’ai même pas envie d’y aller.
– Santiago, je t’ai porté neuf mois dans mon ventre et ça fait sept ans que je te vois grandir. Alors même si je ne te connais pas par coeur, je te connais un petit peu. Maintenant, je t’ai dit ce que j’avais à dire et c’est à toi de faire tes choix et de questionner ta conscience pour savoir si tu es honnête avec toi-même ou si tu essayes tout simplement de te berner. Je ne te dirai plus rien, c’est ta vie, ce sont tes choix, pas les miens. C’est vrai que j’abuse peut-être un peu de le bousculer après 28 bornes et plus de huit heures de marche mais on ne choisit pas le moment où la vie nous inflige des épreuves, alors c’est maintenant ou jamais. Plus vite il l’affrontera, plus vite il passera à autre chose. Je le vois ruminer, se battre avec lui-même, par deux fois il est à deux doigts de se lever mais se ravise. C’est finalement au terme de 20 minutes d’une rude bataille avec lui-même et sa timidité que d’un coup, il pousse sa chaise et, avec détermination, traverse le restaurant pour enfiler à nouveau ses chaussures de marche et sort jouer au foot avec son nouveau petit copain. Encore une fois, je suis fière de lui et ça me prouve que j’ai raison de ne pas le ménager, de le pousser et de le mettre face à lui-même et à ses peurs. C’est sur cette belle image que nous finirons la journée.

Journal d’un illettré sur le chemin de Compostelle | Alain Sicot

Toute une vie où écrire est une source de difficulté, toute une vie où on s’efforce de le cacher… Mais comme le dit souvent Alain Sicot «tout est possible» et ce livre en est la preuve.

Vers l’âge de cinquante ans, suite à des problèmes de santé il subit des interventions chirurgicales qui lui laissent une jambe sérieusement endommagée. Pourtant, 2007 sera l’année de son premier voyage à Compostelle. Il parcourt la distance d’une seule traite, en deux mois et demi : 1700 kilomètres à pied sans une ampoule et au départ, ce n’était pas gagné ! Son secret : «le dialogue avec ses douleurs» qui rend possible une autre rencontre avec lui-même et ceux qu’il côtoie : un vrai voyage initiatique. L’auteur adopte le ton de la confidence sur de belles rencontres vécues avec des personnes, avec des lieux d’aventures et de pèlerinage.

Avec plein d’humour, il nous donne le témoignage de la belle victoire d’un ancien illettré mutique sur la souffrance des mots qui manquent.

Car, selon lui, «tout est possible» dès l’instant où l’on s’accueille tendrement dans sa fragilité. Tout est possible dès que l’on sait trouver ce qui, au fond de soi, écoute, console et inspire.

L’auteur est le fondateur de l’association «4 Saisons – Marche», dans laquelle il transmet sa façon de concevoir la marche dans «un pas à pas à la découverte de soi-même».

  • Éditions Edit’As

Les chemins de Compostelle – 1, Petite Licorne | Jean-Claude Servais

Bande dessinée

Destins croisés et voyage initiatique sur les chemins de Compostelle.

Lieu hautement symbolique, Compostelle attire chaque année des milliers de pèlerins à travers l’Europe. Blanche, Céline et Alexandre vont, eux aussi, emprunter ce chemin à un moment de leur vie. Dépositaire d’un savoir précieux auquel son grand-père alchimiste l’a initiée, Blanche part de Belgique sur ses traces, après la découverte de son corps sans vie sur une plage près de Compostelle.

Le point de départ de Céline se situe au mont Saint-Michel, où elle a commencé son noviciat. Quant à Alexandre, guide de montagne dans les Alpes suisses, c’est le décès de Margaux qui va le jeter, lui aussi, sur cette route pleine de questions, mais peut-être aussi de réponses.

Série prévue en 7 albums

  • Date de parution : 17/10/2014
  • Editeur : Dupuis
  • Format : Album

Le Camino de la Costa & Le Camino Primitivo | Gérard du Camino

D’Irun à Santiago (côtier)

D’Oviedo à Santiago (primitif)


01/2015

Broché
314 p.
19 X 22 cm

Miam-Miam-Dodo | Voie de Vézelay / Saint-Jean-Pied-de-Port

Branche de Bourges
Branche de Nevers
Branche de Bergerac

Saint Jacques de Compostelle
par Josette Chevolleau et Jacques Clouteau

Le miam-miam-dodo de la voie de Vézelay décrit l’itinéraire historique promu par l’association des Amis de Saint-Jacques de la Voie de Vézelay, entre Vézelay et Saint-Jean-Pied-de-Port. Il propose les deux branches nord (par Bourges) et sud (par Nevers), ainsi que la variante Périgueux-Bergerac.

Dans un fuseau de 5 kilomètres de part et d’autre du chemin, entre Vézelay et Saint-Jean-Pied-de-Port, tout a été répertorié : accueils religieux et pèlerins, hôtels, gîtes d’étape, chambre d’hôtes, campings, cafés, restaurants, postes, boulangeries, épiceries, charcuteries, pharmacies, banques, etc… Prix et conditions sont précisés, afin que le pèlerin sache exactement où il pose son sac, et qu’il ait le choix de ses hébergements en fonction de ses convictions, de ses goûts et de son budget.

Ami pèlerin, bon voyage !


Date de parution : 10/02/2015
Editeur : Vieux Crayon
Collection : Miam Miam Dodo
ISBN : 978-2-916446-48-6

Petit Futé | Chemins de Compostelle – Camino Francés & Camino del Norte

Ce guide décrit les différentes étapes menant à Saint-Jacques de Compostelle selon deux itinéraires partant du nord de l’Espagne, Camino Francés & Camino del Norte.

Avec des informations culturelles et historiques sur la région ainsi que des renseignements pratiques pour organiser son séjour et son pélerinage.

De Paris à Vezelay

Depuis Notre-Dame et la Tour Saint-Jacques au c?ur de Paris, ce guide vous propose de rejoindre la « colline éternelle » de Vézelay et la basilique Sainte-Madeleine, toutes deux classées au patrimoine mondial de l?UNESCO, et point de ralliement de nombreux pèlerins en route vers Compostelle. De là, vous aurez la possibilité de vous rendre au Puy-en-Velay (à 480 km de Vézelay) ou à Saint-Jean-Pied-de-Port par la via lemovicensis (884 km par Bourges ou 920 km par Nevers). Le parcours proposé entre Paris et Vézelay vous fait quitter progressivement la ville pour un voyage en pleine nature, dans des paysages variés. Vous longerez la vallée de l?Yonne, traverserez les riches coteaux de l?Auxerrois, plantés de vignes et d?arbres fruitiers, pour atteindre les collines boisées de Vézelay, aux portes du Morvan. Au plaisir de la marche s?ajoutera celui de la gastronomie et des bons vins, car c?est la Bourgogne ! Ce livre vous prépare à partir au loin et vous donne les conseils de pèlerins aguerris ayant parcouru tous les chemins de Compostelle et partageant avec vous leurs expériences, du contenu du sac aux hébergements, avec des cartes très détaillées à chaque éventuelle difficulté, des conseils qui évitent des ennuis de santé et de sécurité, etc. L?Association « Pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle » est née de l?idée de partage et de transmission des savoirs de marcheurs au long cours partis sur tous les chemins européens de Saint-Jacques de Compostelle. Elle s?est donné pour règle de ne pas faire de bénéfices et offre ses services gratuitement comme il se doit sur le chemin entre pèlerins. Ses membres sont tous des jacquets, c?est-à-dire ayant fait au moins une fois un chemin de Saint-Jacques.

Édition : Lepere

Année : 2013

Détour sur les routes de Compostelle | Mylène Gilbert-Dumas

Mireille est une femme heureuse en ménage qui dirige d’une main de maître aussi bien son quotidien que celui de ses trois fils… Jusqu’au jour où elle se laisse entraîner par sa soeur sur la route de Compostelle.

Elle a beau avoir planifié son voyage en détail, une fois qu’elle se retrouve sur le Chemin, rien ne se déroule comme prévu. Entre la fatigue extrême, les ampoules, le découragement, les punaises de lit et les détours impromptus, Mireille affronte son plus grand ennemi : l’incertitude. Et lorsqu’elle fait la rencontre de Christian, c’est toutes ses valeurs et toute sa vie que Mireille remet en question.

Mylène Gilbert-Dumas est diplômée de l’Université Laval en enseignement et en études françaises. Son premier roman, Les dames de Beauchêne, a remporté le prix Robert-Cliche en 2002 et a été finaliste du Grand Prix littéraire de la relève Archambault l’année suivante. Elle est maintenant l’auteure de treize romans, dont trois pour la jeunesse. Elle vit à Sherbrooke et partage son temps entre les voyages et l’écriture.

On ne revient jamais de Compostelle! | Rhéal Sabourin

Natif de Sturgeon Falls, en Ontario, Rhéal Sabourin a fait ses études secondaires à l’Académie De-La-Salle à Ottawa puis ses études postsecondaires à l’Université d’Ottawa. Il a consacré sa vie professionnelle auprès de la jeunesse franco-ontarienne en tant qu’enseignant et directeur d’école pendant plus de 34 années. Membre de l’Institut canadien-français d’Ottawa et fondateur d’un Cercle de lecture, il organise chaque année depuis 2005 des rencontres mensuelles d’auteurs de la région. Il est membre de l’association Du Québec à Compostelle depuis 2005. En septembre 2006, il entreprend le mythique Chemin de Compostelle, de Saint-Jean- Pied-de-Port à Saint-Jacques-de-Compostelle. ’

« Est-ce à dire que tout ce que je viens de vivre n’est qu’un rêve, un long rêve commencé le 30 août, en sommeillant dans l’avion et dont je me réveille maintenant quelque 40 jours plus tard ? Est-ce à dire que l’expérience, l’amitié, la fraternité, l’e˜ffort, la prière, la sueur, la fatigue, l’entraide, le soleil écrasant du midi, la lune endormie du matin, le ciel étoilé de la nuit, la pluie, les longues montées, les descentes di™fficiles, les peurs, les sentiers rocailleux, la solitude… que tout cela ne serait qu’une illusion ? Et la Croix de fer, El Cebreiro, Najera, Azofra, Eunate… et les vaches et les taureaux, et les chiens et les moutons… et les repas du pèlerin et le vin, et les fontaines d’Irache… tout cela ne serait pas réel ? Pourquoi douter de tout cela ? Comment l’oublier ? »

Michel Roussy | Lorsque la marche devient démarche

Lorsque la marche devient démarche,
Sur les chemin de Compostelle

Que se passe-t-il réellement au plus profond de son être pendant cette marche qui conduit à Saint-Jacques-de-Compostelle? Ou lors de toute autre marche, avec la solitude comme compagnon.

Ce petit aide-mémoire se glissera facilement dans la poche du marcheur que vous êtes, vous accompagnant partout, quel que soit le chemin que vous emprunterez. Un outil simple et pratique qui alimentera vos réflexions et vous aidera à transformer votre marche en une démarche où là, les réponses à vos questions viendront d’elles-mêmes.

Les éditions Michel Roussy
Année: 2013
ISBN: 978-2-9814207-0-1
Nombre de pages: 114

Miam-Miam-Dodo | camino frances : de Saint-Jean-Pied-de-Port à Santiago

El camino frances : de Saint-Jean-Pied-de-Port à Santiago > Finisterre

de Lauriane CLOUTEAU | Marie-Virginie CAMBRIELS

Édition 2015

Les 50 sites qui ont fait le chemin de Saint-Jacques

de Gorka Lopez – Pablo Stinus Jimenez (Traducteur)

Dans ce livre, nous vous présentons 50 hauts lieux formant un tout : localités, cathédrales, refuges pour pèlerins, espaces naturels ou bien monuments historiques et artistiques d’origine et facture diverses. Tous se trouvent sur le tracé de la plus ancienne voie vers Saint-Jacques, la plus fréquentée par les pèlerins : celle qu’on appelle, depuis le Moyen-âge, le Chemin français. Nous avons retenu ces 50 sites après une étude très fouillée, mais ce choix minutieux ne doit en aucun cas faire qu’on délaisse les autres sites dignes d’intérêt, innombrables, sur le chemin de Compostelle… De même, sachant que le Camino est bien plus qu’une somme de paysages et de patrimoines donnés, nous avons privilégié une myriade de personnes dont le charisme a marqué dans le passé et marque encore aujourd’hui les voyageurs et leur rapport au pèlerinage lui-même. Dans cet ouvrage, nous racontons aussi des légendes, anecdotes historiques, coutumes, rites, etc. Tous liés à ces 50 lieux : 50 véritables et incontournables trésors sur le Chemin de Santiago !

Le chemin de Saint Jacques – Guide pratique du pèlerin

de José-Maria Anguita Jaén

Description détaillée du Chemin Français, étape par étape. Avec un chapitre consacré aux routes alternatives (Chemin de la Côte, Via de la Plata, Chemins Portugais, déviation par le Finisterre…). Information complète pratique (hébergements, moyens de transport, logements, où manger…). Profils altimétriques et indications pour les cyclistes. Commentaires historiques et artistiques de toute la route.

Saint-Jacques de Compostelle

1:10000

Explorez la ville de Saint-Jacques de Compostelle avec cette carte au format pratique et laminé.

Explore the city of Santiago de Compostela with this Freytag&Berndt small and laminated map. The best way to plan your trip to this historical town of Galicia and to travel independently. This pocket map contains touristic information on 5 themes: shopping, restaurants, culture, nightlife, and sights.

The legend is in English, German, Spanish, Italian, Dutch, French, Czech, Polish, Slovak and Hungarian.

Histoires secrètes du chemin de Saint-Jacques – Tome 1

de Jacques Clouteau

Saint Jacques a fait bien des miracles sur le chemin qui porte son nom depuis douze siècles. Mais ce chemin existait certainement avant qu’on ne retrouve son tombeau, et même bien avant qu’il ne foule la Terre d’Ibérie pour y conter l’histoire d’un Palestinien nommé Jésus. Comme tous les chemins, celui-ci a été créé par des hommes, au cours de leur longue saga. Et des millions d’autres l’ont parcouru ensuite, y vivant de belles, ou de dramatiques aventures.
Et ce qu’a fait un homme, il y aura toujours un autre homme pour le raconter, l’enjoliver, le magnifier, suivant l’auditoire et suivant la saison. Alors où se trouve la vérité dans tout ça ? Nul ne le sait, même pas celui qui a vécu l’événement, encore moins celui auquel on l’a relaté, car la mémoire ondule avec le temps qui passe. Les histoires que vous allez lire se sont déroulées sur les chemins de Compostelle ou à proximité, certaines dans les temps anciens, d’autres dans les périodes contemporaines.
Certains jugeront qu’elles ne sont pas vraies. Ils auront peut-être raison, car la vérité est quelquefois un peu tordue. Les autres les liront comme parole d’Evangile, et ils auront sans doute tort, car la vérité marche moins vite que la mémoire. Quant à ceux qui se moquent complètement de savoir si c’est vrai ou faux, ce sont des sages, car ils profiteront en souriant, ou en pleurant, de ces quelques moments d’éternité.
Bienvenue dans le secret des petits miracles du chemin de Saint Jacques.

Compostelle mode d’emploi / Jacques Clouteau

Depuis le renouveau du chemin de Compostelle, le futur pèlerin se pose toujours les mêmes questions : quand vais-je partir, quel chemin dois-je prendre, de quelle somme d’argent ai-je besoin, quel poids doit faire mon sac à dos ? Est-ce que je pars seul, et pour combien de temps ? Vais-je dormir dans un gîte d’étape ou dans une chambre d’hôtes ?
Je m’en vais à pied ou je décroche ma bicyclette, ou encore je mets le barda sur un petit âne ? Est-ce que je supporterai la solitude, le froid, la chaleur, la longueur du trajet ? Serai-je capable de suivre le balisage ?
Je ne parle pas espagnol, et j’ai peur des chiens…
Et pourtant, j’ai très envie d’y aller ! J’ai besoin de ce temps de pause dans ma vie, je veux goûter cette liberté merveilleuse, voir le soleil se lever, retrouver les choses simples qui fleurissent le monde, je veux prendre du temps pour moi et penser à mes proches.
J’aimerais redonner un sens à ma vie, parler avec les autres, goûter le silence d’une chapelle, ressentir de nouveau le bien-être dans mon corps.

Ce livre est fait pour répondre à ces interrogations. Mais pas trop…
Car il faut laisser une part de mystère au chemin. Il y aura des centaines de lieues pour trouver la réponse, ou même, quelquefois, la question…

Les Chemins de Saint Jacques en Europe, Cité 4

NOUVELLE ÉDITION – carte

Voies terrestres et maritimes.
Inclus repères évènementiels de l’an 300 à nos jours…

La carte des Chemins de Saint Jacques de Compostelle en Europe, présente dans l’état actuel des recherches et des connaissances historiques, un panorama complet des itinéraires vers Compostelle. Voies du passé ou axes du présent, ce travail nous rappelle que l’histoire des chemins de Saint Jacques de Compostelle s’inscrit dans l’histoire du vieux continent.

Des Pays Baltes à Jérusalem et du nord du Royaume Uni au sud du Portugal, toute cette partie du monde a été parcourue par des pèlerins en route vers Compostelle. La carte est complétée par un abrégé historique. Une chronologie de repères évènementiels, de l’an 300 à nos jours, met en perspective l’évolution des mentalités et des croyances au cours des siècles.

Inclus également dans ce document inédit, le repérage cartographique des 100 principaux pèlerinages et sanctuaires en Europe.

  • EDITEUR : Cité 4
  • ISBN : 978-2-915069-27-3
  • POIDS : 0,105 Kg
  • DIMENSIONS : 1 / 2 750 000

Partir à Compostelle – Manuel pratique de préparation au pèlerinage / Laurent Denis

Tracés depuis plus de mille ans à partir de tous les pays d’Europe et au-delà, les chemins de Saint-Jacques conduisent ceux qui les empruntent à s’identifier à leur propre histoire, à questionner leur âme et leur conscience. Mais au fait : comment part-on vers Compostelle ? Favoriser le départ de ceux qui en rêvent est l’objectif de ce manuel. Pour y parvenir, l’auteur informe sur les sujets qui peuvent être cause de préoccupation et donne les moyens d’une bonne préparation technique au voyage par des informations et des conseils pratiques.

Il répond aux questions sur les divers itinéraires, le choix du matériel, le poids du paquetage, les soins en route, le budget, l’orientation, le gîte et le couvert, le repos, les spécificités du voyage à vélo ou avec un âne, etc. Vous trouverez aussi dans ces pages ce qu’il faut savoir sur l’histoire jacquaire et son jargon. Les conseils que vous trouverez ne représentent pas une norme, car il existe autant de méthodes que de personnalités.
Ils fournissent néanmoins la matière qui vous permettra de décider en connaissance de cause. Les textes sont conçus dans l’optique d’un voyage de longue durée, mais sont, bien entendu, applicables pour celle ou celui qui ne souhaite effectuer qu’une portion de chemin. Ils sont basés sur l’expérience d’une pérégrination de 2000 km, en continu. L’expérience du « aller à Compostelle » est unique et mérite son document préparatoire, son vade-mecum…
Laurent Denis en est l’arrangeur.

Marcher à Paris sur les pas des pèlerins de Compostelle / Sophie Martineaud

C’est à partir du XIIe siècle que les pèlerins originaires du nord de la France, d’Angleterre, d’Allemagne du Nord, des Flandres et des Pays-Bas, des pays scandinaves, de Pologne, et de plus loin encore, commencent à affluer en direction de la Galice. Tout naturellement, ils convergent vers Paris pour reprendre ensemble la via Turonensis, ce chemin qui fait étape à Orléans, Tours, Poitiers, Saintes, Bordeaux, Dax… L’itinéraire décrit ici ne suit pas une boucle, mais parcourt la capitale du nord au sud, puisqu’il suit logiquement le cheminement des jacquets du Moyen Age, permettant de découvrir un visage inédit de Paris, faisant le tri entre vraies et fausses coquilles, évoquant Mahaut d’Artois et Nicolas Flamel, incitant à faire un crochet par le musée Carnavalet, redonnant vie à Saint-Jacques-de-la-Boucherie et à l’hospice Saint-Jacques-aux-Pèlerins, débusquant la moindre trace jacquaire au fil des rues, dans la pénombre des chapelles et dans la lumière des vitraux. Articulée en quatre tronçons, cette traversée de Paris éclaire les motivations des jacquets à travers les temps, ausculte les épisodes majeurs du pèlerinage vers Compostelle et dresse au fil des pas un inventaire singulier allant de l’église Saint-Laurent à Saint-Jacques-du-Haut-Pas.

PARU LE : 03/03/2009

Randonnées sur les chemins de Saint-Jacques au Pays Basque

de  Jean-Yves Grégoire

Ce guide décrit dans le détail les itinéraires empruntés par les pèlerins et propose une liste de services en Pays basque. Il contient aussi des informations historiques et culturelles et des cartes schématiques. 2010, année jacquaire.
Le premier itinéraire, offrant deux possibilités de départ à Bayonne (un trajet par la côte, puis Ascain; l’autre par Souraïde), passe ensuite à Urdax, à Elizondo, au pas de la Velate, en terre d’Espagne. Ce chemin historique, dit « du Baztan », s’accomplit en 6 ou 7 étapes, avec arrivée à Pampelune/Pamplona.
Le second parcours, démarrant dans la capitale de la Basse-Navarre, s’en vient traverser Hélette, Espelette, Itxassou, Sare, pour s’achever dans la lumière de Saint-Jean-de-Luz. S’engager sur ces chemins, c’est goûter sans risque aux premiers pas vers la Galice, à l’aventure de la pérégrination, c’est accorder les différentes voies dans et au-delà de leur diversité.

Carnet du marcheur de Compostelle / Philippe Lemonnier

Véritable compagnon de route, carnet du marcheur de compostelle permet de noter pensées et souvenirs glanés au fil des jours. Il inclut des textes sur la légende de saint Jacques, les pèlerins, l’histoire et la symbolique du pèlerinage, des informations et des conseils pratiques, des citations, une Credencial…

Agenda perpétuel Compostelle | Yvon Boëlle

Ils sont des milliers d’aventuriers, chaque année, à s’élancer sur les chemins de Compostelle… des marcheurs du monde entier parcourent ainsi ces merveilleux kilomètres de France et d’Espagne. Bien plus qu’un exploit sportif, c’est une véritable quête d’authenticité qui guide leurs pas.

Dans cet agenda, Yvon Boëlle partage une sélection de ses plus belles photographies. Semaine après semaine, il vous invite à la découverte des trésors des chemins de Compostelle qu’il parcourt depuis plus d’une quinzaine d’années.

Sur les nouveaux chemins de Compostelle / Patrick Huchet & Yvon Boëlle

Il y a quelques années, Patrick Huchet et Yvon Boëlle vous faisaient découvrir mille et une merveilles des voies classiques du Puy, d’Arles, de Vézelay et de Tours, dans leur ouvrage « Sur les chemins de Compostelle ». Vous avez été fort nombreux à les suivre sur ces si beaux « chemins de l’étoile ». Dans ces « Nouveaux chemins de Compostelle », ils vous invitent à les accompagner sur d’autres voies pèlerines, largement fréquentées depuis le Moyen Age, en France comme en Espagne.

En France : voie de Rocamadour, voie de Namur à La Charité-sur-Loire, voie de Cluny au Puy-en- Velay, voie du Piémont pyrénéen, voie de Genève au Puy, chemins de Saint-Jacques en pays catalan, en Bretagne… En Espagne : « Camino Primitivo » (Chemin Primitif), d’Oviedo à Santiago ; « Via de la Plata », depuis Séville ; « Camino del Norte » (Chemin du Nord ou Chemin Côtier), partant de Bayonne ; « Camino Levante » (Chemin du Levant), depuis Valence… En effet, aujourd’hui, grâce aux efforts incessants des collectivités locales et de très nombreux bénévoles, ces voies anciennes deviennent, pour notre plus grand plaisir, de « nouveaux » chemins de Compostelle.
Et, comme tout pèlerin le sait bien… le bonheur, c’est tout simplement cette marche quotidienne à l’émerveillement… Ultreïa !

Sur les chemins de Compostelle / Patrick Huchet & Yvon Boëlle

A l’aube du XXIe siècle, les pèlerins de Compostelle reprennent, chaque année plus nombreux, les anciennes voies qui se sont dessinées au fil des siècles, pour rejoindre la ville sainte de Galice, Santiago.  » Sur les chemins de Compostelle  » vous ouvre tout d’abord les grandes pages d’une histoire très riche : comment est né ce fabuleux pèlerinage? Quelles étaient les quatre grandes voies sillonnant la France ? Comment vivaient les  » jacquets  » ? etc.’ Patrick Huchet et Yvon Boelle vous -invitent ensuite à les suivre star les sentiers de France et d’Espagne, entre paysages somptueux (l’Aubrac, la Mesta) et merveilles romanes (Conques, Moissac, Puente la Reina, Torres del Rio…). Livre de culture et de découverte, cet ouvrage se veut d’abord et avant tout une invitation à partir sur le  » Chemin de l’étoile « .

Les pèlerins de Compostelle – Mille ans d’histoire / Patrick Huchet

Yvon Boëlle (Photographe)

Voilà plus de mille ans que le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Galice, attire des foules considérables de pieux chrétiens,  » les jacquets « , cheminant depuis les plus lointaines contrées européennes, pour rendre hommage au tombeau de l’apôtre, découvert par l’évêque Théodomire, vers 815-830. Dans quelles circonstances est-il né ? Pourquoi Alphonse II le Chaste, roi des Asturies et de Galice (788-842), fit-il édifier aussitôt une église sur le lieu de la  » révélation  » et promut-il saint Jacques  » patron et seigneur de toute l’Espagne  » ? Ce livre explique clairement les origines de ce sanctuaire appelé à connaître une fréquentation sans cesse croissante, à l’époque médiévale, du Xe au XVe siècle. Il met ensuite en lumière le rôle essentiel joué par Diego Gelmirez, évêque de Santiago de Compostela (1100-1140), dans la  » promotion  » européenne de ce pèlerinage, rivalisant, au Moyen Age, avec ceux de Rome et Jérusalem. Du déclin (XVIe siècle) à la résurrection (XXe siècle) : Patrick Huchet analyse enfin l’évolution de la pérégrination à Saint-Jacques, qui subit vivement l’influence de la Réforme, puis des ordonnances des rois de France, aux XVIIe et XVIIIe siècles, s’effondrant au XXe siècle, avant de connaître un incontestable renouveau au XXe siècle. Fruit de nombreuses années de recherches et réflexions, cet ouvrage se veut une synthèse claire et précise de l’histoire du pèlerinage, accessible à tous ceux que  » Compostelle  » ne cesse d’intriguer.

Sur les chemins de Compostelle – Le livre accordéon / Stéphane Lemardelé

Au recto une série d’aquarelles. Au verso des textes pour découvrir en quelques lignes les plus beaux sites des chemins de Compostelle. Le tout un livre-objet à feuilleter, à lire, à déplier pour obtenir une frise de 2,70m de long.