CONFÉRENCE DE JEAN BÉLIVEAU
« L’HOMME QUI MARCHE »
C’était le 13 septembre 2013 à La Tienda…

JeanBeliveauSept2013JeanBeliveauSept2013-2

ConfJeanBeliveau

Le 18 août 2000, à 9 h, Jean Béliveau part de Montréal, Canada. Son but est de faire le

tour du monde à la marche pour promouvoir « la Paix et la non-violence au profit des enfants du monde ».

Voyageur solitaire, il n’a pour tout compagnon, qu’un tricycle à bagage qui contient un peu de nourriture, ses vêtements, une trousse de

premiers soins, une petite tente et un sac de couchage.

Jean a l’intention de traverser les continents, de l’Amérique du Nord à l’Amérique du Sud, de l’Afrique du Sud à l’Europe, ensuite le Moyen Orient, le sud et l’est de l’Asie, l’Australie, la Nouvelle Zélande et finalement de retour au Canada par l’ouest.

Ce périple de 11 ans coïncide avec la proclamation des Nations Unies : 2001-

2010 – Décennie internationale de la promotion d’une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde.

Jean Béliveau (http://wwwalk.org)

 

En vente à La Tienda !

 

1240080_404143879685741_257438294_n

Récit écrit avec la collaboration de Géraldine Woessner

Après la faillite de son entreprise d’enseignes lumineuses, Jean Béliveau est parti sur un coup de tête le jour de ses quarante-cinq ans, le 18 août 2000, de Montréal. Il est rentré chez lui le 16 octobre 2011 après avoir parcouru 75 543 km à travers 64 pays. Il a réussi sans préparation à effectuer la plus longue marche ininterrompue autour du monde et celle-ci a été reconnue par l’Unesco dans le cadre de la décennie internationale dédiée à la paix pour les enfants.

Récit | 256 pages | 15,2 x 22,9 cm | 26,95 $ | 21 mars 2013 | ISBN : 978-2-89077-457-5

 

BeliveauDVD

Documentaire  | Documentary
Québec, Canada | 51 min 28 sec
© Productions l’oeil ouvert, 2011
Réalisation et production | Production and direction  Marie-Andrée Mauger
Image et son | Camera and Sound
Olivier Daigle, Lusse Cloutier
Montage | Editing   Catherine Legault
Musique | Music   James Duhamel

Le Québécois Jean Béliveau s’est lancé un défi inouï : faire le tour du monde à pied, d’un trait, sans rentrer au bercail une seule fois. Un périple de 75 000 km auquel il a consacré 11 années et qui l’a mené dans 64 pays.

En proie à une profonde crise existentielle, cet ancien vendeur d’enseignes lumineuses s’est volontairement mis au ban de la société. À 45 ans, le 18 août 2000, il est parti retrouver l’essence de la vie, à travers les méandres d’autres cultures et avec les moyens primitifs de l’humain, la marche.

DES AILES AUX TALONS nous fait découvrir Jean Béliveau au Brésil, en 2003, à un moment charnière de son marathon : ses derniers pas en Amérique et son passage en Afrique; puis, au Timor oriental, fin 2009, après 9 années de marche et plus de 60 000 km dans les talons, imprégné de ses 60 pays foulés…

20,00$